La culture du viol

Le viol est un des vices cachés de notre société

Le mot caché est un peu fort car tout le monde ou presque connaît et condamne le viol

Néanmoins il a lieu tous les jours sous nos yeux avec notre bénédiction

De façon subtile, par nos actes et nos pensées nous validons ces choses que nous trouvons condamnables…

Pour la femme, il lui a été enlevé sa liberté sexuelle

La femme n’a pas le droit de disposer sexuellement de son corps, une femme ne peut vouloir du sexe : c’est mal

Personne le dit mais tout le monde le pense

Nombreuses sont les femmes qui n’assument pas le fait d’avoir envie de faire l’amour de peur de passer pour de mauvaises personnes

Nombreux sont les codes / règles qui incitent la femme à la moralité sexuelle dans le seul but de la contrôler

Exemple ne porte pas de mini-jupe ça séduit les hommes

Et lorsqu’une femme en mini-jupe est violée, bam on dit que c’est sa faute car elle a fait exprès d’exciter le monsieur avec sa mini-jupe

Dès cet instant le mal ce n’est plus le viol mais le vêtement provocateur de la fille…

Le seul lieu où il est permis / conseillé à la femme d’être sexuellement libre c’est dans le mariage avec ce qu’on appelle le devoir conjugale, une grosse arnaque

Par définition lorsqu’une chose est ton devoir, cela implique que tu te dois de l’accomplir peu importe que tu en aies envie ou pas

L’épouse, la bonne épouse, doit coucher avec son époux chaque fois que ce dernier le désir, c’est son devoir !

La notion de devoir conjugale vient mettre une grosse claque à la définition du viol

Car si Pierre couche avec Pierrette, son épouse, alors qu’elle n’en a pas envie et le lui a dit bah Pierre n’est pas un violeur, il est dans son droit !

La mauvaise ici c’est Pierrette car elle a refusé d’accomplir son devoir !

Comment peut-elle oser dire non à son époux ? Femmes soyez soumises, elle a oublié !

J’irai même plus loin en disant que la nuit de noces, étape obligatoire du mariage, est un viol organisé

L’objectif de la nuit de noces est de faire s’accoupler les nouveaux mariés et la femme garde sa virginité pour la perdre ce jour-là

Donc dire OUI au mariage c’est dire OUI à la nuit de noces donc au rapport sexuel

En d’autres termes si le Jour J tu n’as pas envie, il peut/doit coucher avec toi !

Parlons maintenant de nous : les hommes

Nous aussi sommes victimes de violences sexuelles et ce système social le passe sous silence

Tout ce que j’ai dit précédemment suppose que les hommes sont des violeurs potentiels, des prédateurs sexuels…

Et c’est exactement pour cette raison que le viol d’un homme est minimisé, moqué, caché, enterré !

L’homme, c’est le chef, le plus fort, le vrai homme est virile, le vrai homme obtient tout ce qu’il désire, le vrai homme impose le respect, le vrai homme domine

Pour cela nul besoin de lui interdire quoi que ce soit, il est Roi, il est tout permis

Il a moins de restriction morale sinon aucune du point de vue de sa sexualité

L’homme n’a pas honte d’avoir des pulsions sexuelles, c’est normal

D’ailleurs tout le monde s’accorde à dire qu’un homme excité est un animal

Que l’homme ne peut pas contrôler ses pulsions, c’est pourquoi la femme doit éviter de l’exciter avec son accoutrement ou son attitude sinon il ne se maîtrise plus et tant pis pour elle

Et on ne lui apprend pas à contrôler ses pulsions mais plutôt à les nourrir car s’il veut du sexe il en aura puisque la femme est soumise à lui

L’homme a le droit institutionnel pour ne pas dire divin de posséder tout ce qu’il désir

Je me souviens de cette phrase que j’adorais mais qu’aujourd’hui je trouve sexiste que l’on m’a souvent répété par des hommes et des femmes :

« Travaille dur à l’école, ne soit pas distrait par les filles. Demain lorsque tu auras l’argent, tu auras toutes les femmes que tu veux »

Un classic, tous les petits garçons ont déjà dû l’entendre

Toutes ces choses paramétrées sur mesure pour l’homme font qu’il est impossible de concevoir qu’un homme, un vrai, se fasse violer

Avec toute la virilité et la force qui le caractérise sans oublier qu’il est l’être dominant, comment va-t-on coucher avec lui sans son consentement ?

Le viol suppose la soumission, la faiblesse, un homme violé est un faible, un soumis, une femme…

Une femmelette !

C’est de cette façon que consciemment ou inconsciemment nous validons le viol

Surtout avec cette belle phrase qui dit : « le viol c’est mal mais… »

Il n’y a pas de MAIS qui tiennent !

Mais quoi ? Comment ça mais ? Quelle justification y-a-t-il à trouver à un viol ?

Arrêtons ça !

Dans aucun cas de figure le viol ne peut être acceptable, tolérable ou justifiable

Chaque jour des humains sont privés de leur droit de choisir d’avoir ou pas des rapports sexuels

Notre attitude face aux relations homme-femme doivent changer mais aussi face à la sexualité

Ainsi nul ne pourra s’arroger le droit d’avoir des rapports sexuels avec qui que ce soit..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s