Culture Du Viol 2

Nous vivons dans une société qui a donné aux hommes, au masculin, le pouvoir ou plutôt le droit de disposer à leur guise du corps de la femme.

Et les femmes, le féminin, ont le devoir d’être toujours disponible physiquement pour les hommes.

(Je parle évidemment de rapport sexuel, au cas où)

Cette disposition des choses implique purement et simplement qu’un homme peut assouvir ses besoins sexuels à tout moment avec toutes femmes.

Mais nous ne sommes pas des animaux donc nous avons réglementé que le rapport sexuel n’est bien qu’après le mariage (la cérémonie bien sûr).

Pour faire simple l’époux a le droit de coucher avec son épouse qu’elle soit consentante ou pas car celle-ci a le devoir d’être disponible pour lui . Son avis n’est qu’une formalité facultative.

De ce fait les hommes qui couchent avec des femmes, qui ne sont pas leurs épouses, sans leur consentement sont dans l’abus de pouvoir ou plutôt utilisent leur pouvoir dans un cadre non réglementé et c’est en cela qu’ils agissent mal.

Le viol n’est pas puni ou condamné, en réalité ce qui est socialement et moralement condamné c’est le fait de coucher hors mariage mais ce n’est pas quelque chose de sanctionner.

Aucune loi n’interdit d’avoir des rapports hors mariage et aucune sanction n’est prévue contre l’homme qui fornique tandis que le Kourou des Dieux et des hommes pèsent sur la femme qui fait idem.

Le problème avec le viol va au-delà de l’acte sexuel sans consentement, il est directement lié à la perception que la société a des rapports sexuels et plus encore de la perception que la société a des rapports homme-femme.

C’est d’ailleurs pourquoi il est impossible sinon improbable de traiter les affaires de viol impliquant victime mâle et coupable femelle.

Cela apparaît comme une grosse blague, comment la femme soumise et faible, par excellence, va abuser sexuellement d’un homme, représentant plénipotentiaire de Dieu sur Terre ?!!!

Pour résoudre efficacement le problème du viol, il faut résoudre aussi le problème de perception des rapports sexuels et de perception des rapports homme-femme.

Voter des lois pour condamner fermement et durement cet acte ne suffit malheureusement pas car il y’a d’innombrables cas de viol qui n’arrive pas devant le tribunal pour divers raisons dont celle des perceptions dont j’ai parlé plus haut.

L’éducation est la clé.

Apprendre aux uns et aux autres que nul n’est au dessus de l’autre et que nul ne peut disposer de l’autre.

Apprendre la notion du consentement aux uns et aux autres.

C’est pour cela que j’ai les yeux brûlants, pour faire cet apprentissage pour moi-même et ceux qui voudront bien me lire.

Nous ne sommes pas au bout de nos peines malheureusement.
Mais parcourir le chemin est tout aussi important qu’arriver à destination.

Alors allons-y !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s