Mystification abusive de la réussite : Briser le silence

Cela fait plus de 10 ans que j’ai pris la mauvaise habitude de dormir très tard.

Depuis maintenant 3 ans, je ne trouve le sommeil qu’entre 2H et 5H du matin et parfois je suis éveillé jusqu’au levé du soleil.

En gros j’ai beaucoup de mal à dormir la nuit, cela s’explique par le fait que je bosse toujours la nuit car c’est à ce moment que mon cerveau est réellement actif et disposé à travailler.

Cette mauvaise habitude est devenue une seconde nature et puisque ça ne me gène pas dans mon quotidien, je ne vois pas l’intérêt de changer.

En plus de cela je suis rêveur et déterminer à réaliser mes rêves, je peux donc dire sans peur que dans les années à venir je serai riche.

Et cette richesse sera le fruit de mon labeur d’aujourd’hui, le fruit de l’application des formations scolaires et extra-scolaires que je reçois.

Ce ne sera pas à cause ou grâce à la franc-maçonnerie ou un quelconque pacte satanique.

Je le dis parce que bien souvent dans mon pays, les jeunes et même les vieux, aiment véhiculer le cliché de la réussite facile, la réussite obscure.

Vous pouvez aller dans les rues du Congo et poser la question à n’importe quel congolais le secret de la réussite de X ou Y personnalité publique et l’on vous parlera de la franc-maçonnerie.

Chez nous le mot sacrifice est directement assimilé à tuerie, rituel satanique.

Pour exemple tout le monde à Pointe-Noire raconte que Gaetan Nkodia (homme politique congolais) a vendu son sommeil au diable ce qui fait que la nuit il ne peut pas dormir sinon il va mourir et qu’il a un serpent qui accouche de l’argent pour lui, argent qu’il doit finir en une nuit.

Tout le monde le dit et tout le monde y croit, j’y ai aussi longtemps cru jusqu’à ce que je sois moi-même privé de sommeil pour les raisons que j’ai évoqué plus haut.

La jeunesse congolaise est maintenu dans un obscurantisme terrible, nombreux sont les jeunes qui pensent que pour être riche il faut impérativement vendre son âme au diable.

De ce fait certains choisissent volontairement de rester pauvre car ils ne veulent pas vendre leurs âmes au diable.

Tandis que d’autres sont prêts à vendre leurs âmes pour obtenir la richesse, le succès, car ils ne connaissent aucun autre moyen de réussite.

Et là je ne parle pas du cliché selon lequel la réussite est conditionné par le fait d’avoir des connaissances haut placé dans le pays.

Tout cela profite aux personnes malhonnêtes qui dirigent le pays car une jeunesse abruti ne peut rien face aux oppresseurs.

La facilité a pris le dessus sur le travail acharné, la formation qualifiante, le rêve, l’audace, la persévérance etc…

Tant que l’on pensera ainsi, le Congo ne sortira pas du trou. Nous resterons pauvres et dominés par l’ennemi intérieur et extérieur.

La jeunesse congolaise a besoin de vrai modèle de réussite, elle a besoin d’être guidée sur la vraie voie du succès, cette voie qui n’admet aucun raccourci.

Il faut arrêter avec la culture du secret, le secret derrière les réussites, tout le monde devrait savoir comment François Ndouna a fait prospérer ses entreprises, comment les frères Chardon et Farell ont fait prospérer leur entreprise et ainsi de suite.

Il est important que la parole se libère afin que l’on prenne tous le bon exemple.

Lever le voile sur l’enrichissement des uns et des autres fera en sorte que ceux qui empruntent les chemins obscurs réfléchissent à deux fois avant de le faire

Pour ma part, je ne sais pas si je suis ou serai un bon exemple pour ma génération ou la génération après moi mais je suis convaincu d’être sur la bonne voie vers l’accomplissement de mes rêves, la voie du travail, celle où le sommeil est aussi rare que l’eau dans le désert, celle où il faut demeurer éveiller pour continuer d’avancer vers son rêve.

J’encourage chaque jeune qui est rempli de rêves à travailler durement et intelligemment pour les réaliser.

Car personne d’autres que nous ne sait ce que nous voulons : #Faisons_le_nous_mêmes

4 Comments

  1. Ah ça ! Tu t’attaques à du lourd, je pense que les gens croient plus facilement à la réussite surnaturelle parce qu’ils ont un complexe d’infériorité et parce que comme tu l’as dit certains ne veulent également pas travailler et ne veulent pas essayer par peur de l’echec. Effecivement, c’est plus simple de justifier que d’autres y arrivent et pas nous parce qu’ils ont triché, leur réussite humaine ferait écho à leur propre échec personnel et ça les gens ne peuvent pas l’accepter. Dans toute chose, les gens cherchent le miracle (surtout nous qui avons une ouverture spirituelle immense), alors que le miracle c’est très souvent très simple et dur à la fois : le travail. En tout cas bon article, je partage ta vision des choses et te souhaite le meilleur dans tes entreprises. La foi c’est déjà beaucoup, ça dépasse les montagnes à ce qu’il paraît ^^

    Aimé par 1 personne

  2. He ha ! La mention de la franc maçonnerie, on pensait même pas à ça, hein !

    Non mais tellement vrai ce que tu dis. Mais il parait que ce sont des choses qu’il ne faut pas dire. C’est mettre toute la jeunesse congolaise dans le même sac.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s